ConcertToNet.com The Classical Music Network (Français) Mon, 21 May 2018 13:01:13 +0200 http://www.concertonet.com/ http://www.concertonet.com/images/concertonet.jpg http://www.concertonet.com/ <![CDATA[Paris - Reprise de L’Heure espagnole/Gianni Schicchi]]>
C. Margaine, N. Courjal, J.-L. Ballestra (L’Heure espagnole)

(© Svetlana Loboff/Opéra national de Paris)



Ce diptyque Ravel/Puccini avait été présenté en 2004. Plus de dix ans après, il tient toujours le coup et l’appariement de L’Heure espagnole et de Gianni Schicchi fonctionne. Sans doute grâce à Laurent Pelly, qui parvient à les relier. La boutique de l’horloger, la chambre du défunt sont un fatras... et l’on cachera le cadavre dans une horloge. Schicchi, de toute façon, est un rusé comme Concepcion – l’un et l’autre trompent leur monde, pour le plaisir ou l’argent. Et chaque histoire est liée à]]>...
Thu, 17 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13126
<![CDATA[Paris - L’Orchestre national de France]]>
R. Muti (© Silvia Lelli)


C’est toujours un des concerts les plus attendus de la saison de l’Orchestre national de France: la venue, presque chaque année, de Riccardo Muti. Car, depuis cette première collaboration le 11 avril 1980, le chef italien n’a cessé d’être invité par le National, donnant plusieurs concerts restés dans les mémoires où Cherubini, Verdi, Ravel ou Haydn, mais aussi Honegger, Ginastera ou Scriabine ont été programmés pour le plus grand bonheur d’un public français aussi fidèle qu’admiratif à l’égard du maestro.


Qu’on ne compte pas sur Riccardo Muti pour bouleverser ou révolutionner l’interpré]]>...
Thu, 17 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13125
<![CDATA[Paris - L’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam]]>
D. Gatti (© Kai Bienert)


Avec le Concertgebouw, Daniele Gatti a hérité d’un orchestre de luxe – ce que n’était pas, toute révérence gardée, le National. Il y a quelques années, un classement en avait même fait le meilleur du monde. L’Italien peut donc tout demander à ses musiciens, en matière de couleur ou de dynamique et la Symphonie Titan est éblouissante par la maîtrise virtuose de l’orchestre de Mahler – et la beauté à la fois généreuse et fluide de la pâte sonore. Le premier mouvement, néanmoins, patine parfois un peu, sans doute parce que l’Italien privilégie l’atmosphère plutôt que la tension formelle, plus pictural q]]>...
Thu, 17 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13123
<![CDATA[Paris - W. Christie dirige La Création de Haydn]]>
W. Christie (© Michel Szabo)


William Christie n’est pas l’interprète auquel on associe spontanément Joseph Haydn (1732-1809), les symphonies et œuvres chorales du compositeur allemand ne figurant guère dans les programmations du chef. Et pourtant, que cette musique lui convient bien, en tout cas pour ce qui est de ce superbe oratorio qu’est La Création (1796-1798)! Car on est ressorti de ce concert avec le sentiment d’avoir été vivifié par une interprétation dont le mot d’ordre fut sans conteste le théâtre.


Chef d’opéra, William Christie a prouvé depuis longtemps combien il savait l’être; et c’e]]>...
Wed, 16 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13124
<![CDATA[Paris - L’Orchestre de l’Opéra national de Paris]]>
P. Jordan (© Vincent Lignier/Opéra national de Paris)


Fin du cycle Tchaïkovski à la Philharmonie. Philippe Jordan et l’Orchestre de l’Opéra donnent la Troisième Symphonie et la Pathétique. Alors que celle-ci reste la plus populaire du musicien russe, la Troisième est mal-aimée, qui peine à trouver sa place, dans le cœur des mélomanes, entre la Petite Russienne et la Quatrième. On gagnerait pourtant à la réécouter, même si le premier et le dernier des cinq mouvements bavardent un peu : l’orchestre de Tchaïkovski est ici tout entier, avec un Scherzo d’une légèreté aérienne, et à y regarder de plus ]]>...
Tue, 15 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13119
<![CDATA[Paris - L’ensemble Pygmalion]]>
R. Pichon (© François Sechet)


Dur mois de mai pour les édifices culturels de la capitale! Après les incidents techniques ayant entraîné la fermeture de la scène bastillane pendant trois semaines, c’est au tour du bâtiment de la Cité de la musique de nécessiter des travaux de maintenance assez sérieux et soudains pour entrainer une translocation du dernier concert, «Consolation», du cycle «Bach en sept paroles» de l’ensemble Pygmalion de Raphaël Pichon. Et pas un simple changement de salle mais un repli total dans l’église Saint-Jacques-Saint-Christophe de la Villette voisine, bel édifice néoclassique du XIXe siècle situé le long du]]>...
Mon, 14 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13113
<![CDATA[Paris - Nouvelle production de Parsifal]]>
A. Kampe, E. Nikitin (© Emilie Brouchon/Opéra national de Paris)


Le problème technique étant résolu, on a enfin pu voir à Bastille le « festival scénique sacré »... mais quatre représentations sur huit auront été annulées. Ceux qui en ont été privés doivent-il se consumer de regrets ? Rien n’est moins sûr.


La production commandée par Gerard Mortier à Krzysztof Warlikowski en 2008 avait suscité beaucoup de remous. Il est vrai qu’elle bousculait, irritait, dérangeait. Au moins marquait-elle les esprits : elle avait une dimension, proposai]]>...
Sun, 13 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13111
<![CDATA[Nantes - Les P’tites Michu de Messager]]>
(© Nemo Perier Stefanovitch)


Après Les Chevaliers de la table ronde et Mam’zelle Nitouche, la nouvelle coproduction entre Angers Nantes Opéra, la compagnie Les Brigands et les forces conjointes du Centre de musique romantique française Bru Zane s’intéressent à nouveau au répertoire de l’opéra bouffe et de l’opérette. Place cette fois à André Messager (1853-1929), grand défenseur du genre tout au long de sa carrière, même si l’on oublie souvent que ce brillant orchestrateu]]>...
Sun, 13 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13110
<![CDATA[Paris - L’Orchestre de Paris]]>
D. Harding


Troisième Concerto de Beethoven, Troisième Symphonie de Brahms : programme B & B au dernier concert de l’Orchestre de Paris. Pour Beethoven ce devait être Maria João Pires, dont on ne sait pas vraiment si elle a mis fin à sa carrière : ce fut Lars Vogt, qui n’a guère convaincu. Si le pianiste allemand a de l’énergie à revendre, son jeu manque singulièrement d’imagination et sa sonorité de couleurs – et de chair dans la nuance, où le toucher trahit une absence de profondeur. On écoutait du coup d’abord l’orchestre de Daniel Harding : lecture décantée mais jamais sèche, avec un travail sur les contrechants et les voix intermédiai]]>...
Wed, 09 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13104
<![CDATA[Milano - Reprise d’Aïda]]>
(© Teatro alla Scala)


C’est à une véritable leçon d’histoire de l’opéra que convie la Scala à l’occasion d’une série de représentations d’Aïda. Un retour dans le passé saisissant. Pour rendre hommage à Franco Zeffirelli, qui fête ses 95 ans cette année, l’illustre théâtre a en effet choisi de reprendre une production du célèbre metteur en scène datant... d’avril 1963 ! Les décors monumentaux de Lila De Nobili, représentant notamment des palmiers, des colonnes et des statues, sont constitués d’une multitude de toiles peintes et évoquent une Egypte raffinée et stylisée. Ils déclenchent les applaudissements du public à chaque]]>...
Tue, 08 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13112
<![CDATA[Paris - Le Philharmonique de Los Angeles (2)]]>
G. Dudamel (© Nohely Oliveros)


Le second programme donné par le Los Angeles Philharmonic et Gustavo Dudamel était plus directement intégré à la thématique «Bernstein» du week-end organisé par la Philharmonie et honorant les 100 ans de la naissance du compositeur et chef américain. Après Mass récemment donné par l’Orchestre de Paris, place à l’autre grand chef-d’œuvre d’ordre religieux de Bernstein, les Chichester Psalms. Plus attendu dans un concert sous-titré «Hymne», la Neuvième Symphonie de Beethoven formait astucieusement le m]]>...
Sun, 06 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13100
<![CDATA[Liège - La donna del lago]]>
(© Opéra royal de Wallonie)


La saison de l’Opéra royal de Wallonie approche de la fin, avec, pour l’avant-dernier spectacle, La Dame du lac (1819) de Rossini, mort il y a cent cinquante ans. Pour cet opéra, dont les précédentes représentations à Liège remontent à 2003, le théâtre monte la production créée à Pesaro en 2016. Cette mise en scène assez moderne dans sa conception change un peu de ce que le public a l’habitude de voir dans cette salle, et tant mieux. Damiano Michieletto imagine que cette histoire inspirée de Walter Scott se présente sous la forme d’un retour en arrière, sans trop se soucier d’exa]]>...
Sat, 05 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13115
<![CDATA[Paris - Le Philharmonique de Los Angeles (1)]]>
G. Dudamel (© Chris Christodoulou)


Après Andris Nelsons et le Gewandhaus de Leipzig (voir ici) et avant Yannick Nézet-Séguin, qui viendra fin mai avec l’Orchestre de Philadelphie, c’était au tour de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles de passer à Paris avec son directeur musical, Gustavo Dudamel. Au menu, une nouvelle œuvre d’Esa-Pekka Salonen, le rare Amériques de Varèse et la Cinquième Symphonie de Chostakovitch, autant dire un programme ambitieux et risqué pour un orchestre en tournée. Mais le public parisien, souvent peu aventurier, a]]>...
Sat, 05 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13097
<![CDATA[Lyon - L’Orchestre national de Lyon]]>
L. Bringuier (© Paulo Dutto)


Il en fait du chemin, le jeune chef d’orchestre français Lionel Bringuier, depuis ce fameux concert en février 2001 où il dirigeait, lors d’une soirée des Victoires de la musique classique, l’Orchestre national des Pays de la Loire: il n’avait alors que quatorze ans! Nommé chef assistant du Los Angeles Philharmonic par Esa-Pekka Salonen en 2006, directeur musical de l’Orchestre symphonique de Valladolid en 2009, il a pris en 2014 les rênes de l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich (en remplacement de David Zinman), et est aussi désormais artiste associé de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon (]]>...
Fri, 04 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13106
<![CDATA[Paris - L’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig]]>
A. Nelsons (© Gert Mothes)


La venue de l’Orchestre du Gewandhaus à la Philharmonie de Paris est un des incontournables de la saison musicale parisienne. Mais depuis le ici récent Requiem allemand, l’orchestre, qui fête cette année ses 275 ans, a changé de directeur musical. C’est en effet le Letton Andris Nelsons, invité régulier à Leipzig depuis plusieurs années et par ailleurs directeur musical du Boston Symphony Orchestra depuis 2014, qui en est le directeur musical depuis février 2018. Ce concert, partie prenante d’une première grande tourn]]>...
Thu, 03 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13094
<![CDATA[Paris - Le Ballet de l’Opéra de Lyon]]> Outre de diriger l’une des meilleures compagnies de danse contemporaine française – le Ballet de l’Opéra de Lyon – Yorgos Loukos, son directeur, a un talent indéniable pour savoir composer des programmes à la fois parfaitement équilibrés et captivant par leur thématique. Celui concocté pour le second programme de cette saison que cette compagnie offre au Théâtre de la Ville (délocalisé à l’Espace Cardin) est passionnant car il convoque trois pièces du tournant du XXe siècle, devenues des piliers de répertoire pour plusieurs compagnies, dont la lyonnaise, et qui semblent avoir été composées aujourd’hui. Elles auraient gagné à être présentées sans entracte tant leur succession est cohérente.


...
Wed, 02 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13103
<![CDATA[Paris - B. Levy dirige Pelléas et Mélisande]]>
B. Levy (© Jóhanna Olafsdóttir)


Pas d’année Debussy, mort il y a un siècle, sans Pelléas et Mélisande. Mais aux Champs-Elysées, l’hommage était double : le maître des lieux, Michel Franck, salue d’abord la mémoire de Jean-Claude Malgoire, qui vient de nous quitter et à qui le concert est dédié. Un compagnon de route du théâtre de l’avenue Montaigne, dont la carrière ne se limita pas à ce répertoire baroque où il fut pionnier : il avait, en mars, dirigé Pelléas à Tourcoing, dans une mise en scène de Christian Schiaretti.


O]]>...
Wed, 02 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13095
<![CDATA[Marseille - Lohengrin]]>
M. Riggi & B. Haveman (© Christian Dresse)


Après une Tosca en 2015) qui avait marqué les esprits, le metteur en scène Louis Désiré revient à Marseille avec un superbe Lohengrin donné également à Saint-Etienne en 2017. Si la proposition n’offre pas de dynamique nouvelle, elle a l’immense mérite d’être esthétiquement très réussie. Le décor intemporel fait fi de la lourdeur moyenâgeuse, il invite au songe, à la rêverie, au départ. Les costumes, eux-aussi sans époque, sont un]]>...
Wed, 02 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13089
<![CDATA[Vienna - L’Orchestre philharmonique de Rotterdam]]>
Y. Wang


La symphonie de Haydn qui ouvrait le programme laissait déjà entrevoir la perspective d’une fort belle soirée: la manière dont Yannick Nézet-Séguin sculpte à main nue au plus profond de la masse orchestrale est saisissante, creusant l’expression et dégageant des perspectives, donnant l’impression de véhiculer l’inspiration du moment. L’Adagio, dans lequel il suggère aux musiciens plus qu’il ne leur impose, est de ce point de vue particulièrement réussi, riche en inflexions agogiques. La tension se construit peu à peu, empruntant copieusement les respirations et techniques expressives appliquées par les ensembles historiques. Cependant c]]>...
Sat, 28 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13109
<![CDATA[Bruxelles - Récital de N. Dessay et P. Cassard]]>
N. Dessay (© Simon Fowler)


Chaque saison, la Monnaie organise une série de récitals avec des chanteurs qui ont l’habitude de se produire sur cette scène et parfois d’autres qui n’y ont jamais incarné de rôle, comme Natalie Dessay, à l’affiche, ce samedi, avec son fidèle partenaire, Philippe Cassard. Intitulé sobrement «Portraits de femmes», le programme mêle des airs d’opéra de Mozart, des lieder et des mélodies en plusieurs langues – italien, allemand, français. La soprano interprète au fil de ces pages des femmes tour à tour amoureuses, courageuses, désillusionnées, libres, pensives, religieuses.

]]>...
Sat, 28 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13091
<![CDATA[Normandie - Le festival de Pâques de Deauville (3)]]>
A. Charvet, P. Dumoussaud (© Stéphane Guy)


Le curieuse particularité de l’écrivain vaudois Charles Ferdinand Ramuz (1878-1947) est de n’être quasiment jamais lu mais... écouté : grâce à Igor Stravinski (1882-1971). C’était le cas ce soir, salle Elie de Brignac à Deauville dans le cadre du septième concert du festival de Pâques de musique de chambre puisqu’était proposée en seconde partie l’Histoire du soldat, cent ans après sa création.


La lecture qui en est faite révèle un excellent chef, Pierre Dumoussaud. On l’avait déjà entendu ]]>...
Sat, 28 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13083
<![CDATA[Paris - M. Franck dirige le Requiem de Berlioz]]>
M. Franck (© Christophe Abramowitz)


Une interprétation du Requiem (1837) d’Hector Berlioz (1803-1869) est toujours visuellement impressionnante: le concert de ce soir ne fit pas exception. Dix timbaliers, huit cors (sans compter les quatre autres groupes de cuivres requis par la partition et disséminés dans la salle), des bois par quatre, pléthore de cordes: n’en jetez plus! Et le ressenti n’a visiblement jamais varié si l’on en croit un certain Auguste Bottée de Toulmon, bibliothécaire du Conservatoire de son état, qui écrivait lors de la création de l’œuvre: «Hâtons-nous de dire que l’effet total était immense, saisiss]]>... Fri, 27 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13081 <![CDATA[Geneva - Nouvelle production de King Arthur]]>
(© GTG/Carole Parodi)


Créé en 1691 à Londres, Le Roi Arthur d’Henry Purcell relève de ce qu’il est convenu d’appeler le « semi-opéra », soit un mélange de théâtre parlé et d’interventions musicales alternant drame et humour. La partition n’a jamais été publiée et il n’en subsiste que des fragments lacunaires, alors que le livret de John Dryden a, lui, survécu dans son intégralité. Dans ces conditions, on comprend que chaque nouvelle production de l’ouvrage est différente des précédentes, compte tenu des choix opérés pour le texte et la musique. Ainsi, pour cette série de représentations genevoises, le chef Leonardo García ]]>...
Thu, 26 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13088
<![CDATA[Paris - L’Orchestre philharmonique de Rotterdam ]]>
Y. Nézet-Séguin (© Hans van der Woerd)


On ne rate pas, aux Champs-Elysées, un concert de Yannick Nézet-Séguin et de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam. Surtout quand ce concert est le dernier avec le chef québécois en tant que directeur musical. En effet, le chef québécois, qui a pris ses fonctions à Rotterdam en 2006, quittera en septembre prochain la direction de l’ensemble, qui sera alors confiée au jeune Lahav Shani.


La sombre symphonie de Haydn qui ouvrait cet intelligent programme exclusivement composé d’œuvres en mineur est donnée avec un effectif réduit (une vingtaine de cordes) et dirigée à mai]]>...
Thu, 26 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13080
<![CDATA[Lyon - Nouvelle production d’Histoire du soldat]]>
(© Bertrand Stofleth)


«Entre Denges et Denezy/Un soldat qui rentre chez lui/Quinze jours de congé qu’il a/Marche depuis longtemps déjà/A marché, a beaucoup marché/S’impatiente d’arriver/Parce qu’il a beaucoup marché». Ce sont les premières lignes du poème de l’écrivain suisse Charles Ferdinand Ramuz narrant l’histoire de ce soldat qui, lors d’une permission, fait la rencontre du Diable et subit par la suite de funestes épreuves. Après une rédemption éphémère, le soldat perd son âme et est emporté par le Diable. Réfugié en Suisse – où il vivait avec les siens dans une quasi-misère –, le compositeur russe Igor Stravinsky compo]]>...
Wed, 25 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13084