ConcertToNet.com The Classical Music Network (Français) Fri, 24 Nov 2017 23:26:20 +0100 http://www.concertonet.com/ http://www.concertonet.com/images/concertonet.jpg http://www.concertonet.com/ <![CDATA[Paris - De la maison des morts]]>
E. Stoklossa, S. Margita (© Elisa Haberer/Opéra national de Paris)


Avoir réuni de nouveau Pierre Boulez et Patrice Chéreau pour De la maison des morts restera un des titres de gloire de Stéphane Lissner – le DVD a, heureusement, immortalisé l’événement. C’était il y a dix ans, aux Wiener Festwochen, qu’il co-dirigeait avec Luc Bondy, puis aux festivals de Hollande et d’Aix-en-Provence. Il fallait bien qu’entre à Bastille cette mémorable production du dernier opéra de Janácek, tiré du roman de Dostoïevski, réalisée maintenant par Peter McClintock et Vincent Huguet dans une parfaite fidélité à la lettre et à l’esprit. Le décor]]>...
Sat, 18 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12747
<![CDATA[Liège - La Favorite]]>
(© Lorraine Wauters/Opéra royal de Wallonie)


Un mois après Norma, l’Opéra royal de Wallonie enchaine avec La Favorite (1840), dans une mise en scène créée à La Fenice en 2016. Rosetta Cucchi développe des intentions alambiquées : le drame se déroule au futur, dans un monde moribond où la nature se meurt. Dans cette sorte de laboratoire, les hommes soumettent les femmes à leurs volontés pour engendrer des guerriers. Voilà qui nous éloigne du contexte historique, mais pour une fois, dans cette maison, la scénographie se révèle dépouillé]]>...
Thu, 16 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12746
<![CDATA[Lille - Nouvelle production du Nain]]>
(© Opéra de Lille)


Cette nouvelle production du Nain (1922) peut induire en erreur le spectateur pressé lors de l’achat de son billet. L’Opéra de Lille indique pourtant que ce spectacle familial recourt à une adaptation pour orchestre de chambre, la fosse ne pouvant contenir l’important effectif pensé par Zemlinsky. La version originale demeure irremplaçable, comme l’atteste l’enregistrement de référence paru chez Warner/EMI, mais cet arrangement pour une formation de dix-huit instruments restitue, sous un format réduit, la richesse et la sophistication de cette musique. Jan-Benjamin Homolka en ]]>...
Thu, 16 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12742
<![CDATA[Paris - L’Orchestre national de France]]>
E. Krivine (© Julien Becker)


Jean-Yves Thibaudet connaît bien l’Orchestre national de France! Que ce soit dans le Concerto de Khatchatourian sous la baguette de Semyon Bychkov pas plus tard qu’en décembre dernier, dans Saint-Saëns sous celle de Stéphane Denève ou dans Ravel sous la direction de Daniele Gatti, notre soliste n’a jamais perdu de vue le National avec lequel il a plaisir à jouer. Cela se confirme u]]>...
Thu, 16 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12739
<![CDATA[Paris - Reprise de La Clémence de Titus]]>
A. Majeski, S. d’Oustrac (© Sebastien Mathé/Opéra national de Paris)


Quarante-quatrième représentation depuis 1997 : on connaît la production par cœur... mais elle ne déçoit pas. Parce que la direction d’acteurs, au plus près de la vérité des personnages, fait de la dramatiquement problématique Clémence de Titus un moment de théâtre, où les passions sont à vif : Willy Decker dévoile toute la face cachée du seria mozartien, trop souvent réduit à la succession de ses récitatifs et de ses airs. Vitellia devient une manipulatrice perverse, sans doute un rien sadique, Sextus, pris entre un amour impossible et sa fidélité a]]>...
Wed, 15 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12743
<![CDATA[Paris - Pichet Klunchun and myself de Bel]]>
P. Klunchun, J. Bel (© association R.B.)


Les spectacles de Jérôme Bel réunis dans le «Portrait» que lui consacre le Festival d’Automne à Paris (voir par ailleurs ici et ici) se suivent et ne se ressemblent pas. Pichet Klunchun and myself (2005) est un autre type d’esthétique de laquelle la danse n’est pas exclue, une étonnante confrontation entre deux hommes, deux cultures, deux univers mais surtout entre deux cerveaux programmés de façon si différentes! Créé à Bangkok «à l’arrac]]>...
Wed, 15 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12736
<![CDATA[Geneva - L’Orchestre de la Suisse Romande]]>
A. Volodin (© Marco Borggreve)


Ce n’est pas la première fois que l’Orchestre de la Suisse Romande propose un programme de variations dans lesquels figure la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov. Il y a cinq ans, cette pièce était donnée sous la baguette de Marek Janowski avec Anna Vinnitskaya en soliste et plus proche de nous, la saison passée, par le tandem Vassily Petrenko et Simon Trpceski.


Dans les deux cas, ce programme ambitieux ]]>...
Wed, 15 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12734
<![CDATA[Paris - S. Devieilhe et l’orchestre Les Siècles]]>
S. Devieilhe (© Molina Visuals)


La pierre d’achoppement des sopranos coloratures, c’est l’au-delà des notes, surtout des notes aiguës : beaucoup s’en tiennent à la seule performance. Comme Natalie Dessay hier, Sabine Devieilhe donne une âme à des héroïnes trop souvent réduites à un air : son concert à la Philharmonie vient d’en témoigner, qui reprend d’ailleurs l’essentiel de l’album « Mirages » qu’Erato publie parallèlement. Mais François-Xavier Roth et ses Siècles, cette fois, ne sont pas cantonnés à l’accompagnement : ils font entendre des pages orchestrales d’opéras ou de ballets français – Stravinski est le seul composi]]>...
Tue, 14 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12737
<![CDATA[Paris - Œuvres de Dufourt]]>
H. Dufourt (© Marion Kalter)


Les hasards du calendrier mettent à l’honneur l’un des maîtres du courant spectral à travers deux œuvres majeures.


Donnés dans le cadre du Festival d’Automne, Les Cinq Continents (2004-2016) témoignent, seize ans après le cycle des Hivers, de l’intérêt d’Hugues Dufourt (né en 1943) pour la peinture. A Poussin, Rembrandt, Brueghel et Guardi se substitue l’un des maîtres de l’Ecole vénitienne, Tiepolo, par le truchement des fresques monumentales qu’il peignit pour la Résidence de Wurtzbourg. L’orchestre, quant à lui, laisse ici la place à un ensemble de hui]]>...
Mon, 13 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12730
<![CDATA[Strasbourg - Récital de P. Bianconi]]>
P. Bianconi (© Benoît Linder)


Que faire à Strasbourg un dimanche de novembre, à l’issue d’une pluvieuse après-midi ? Suggestion : pourquoi pas essayer de trouver le chemin du Musée Würth d’Erstein, situé à une demi-heure de voiture du centre ville ?


D’abord parce que dans ce petit coin de beauté, dissimulé entre autoroutes, voies ferrées, centres commerciaux et bâtisses industrielles, les expositions temporaires sont souvent intéressantes. Mais aussi parce que l’homme d’affaires Reinhold Würth, grand amateur d’art (sa collection de 17 000 œuvres est exposée dans une quinzaine de « Musées Würth » dispersés da]]>...
Sun, 12 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12722
<![CDATA[Vienna - L’Orchestre philharmonique de Vienne]]>
S. Bychkov (© Chris Christodoulou)


La lecture du concerto de Chostakovitch dégage un sentiment de lucidité concertée de la part des musiciens, procédant à une radiographie collective implacable de la partition. Un soliste moins talentueux que Gautier Capuçon aurait sûrement pu se laisser piéger par ces tempi sous contrôle, laissant une interprétation poussive et statique. Ici au contraire, nous assistons à une profusion de nuances et d’accentuations perceptibles dès les premières notes du thème. L’Allegretto prend une tournure hypnotique, en permanence sur le fil du rasoir, ne pardonnant rien; le deuxième mouvement suivi par]]>...
Sat, 11 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12726
<![CDATA[Paris - L’Orchestre philharmonique de Radio France]]>
M. Franck (© Jean-François Leclercq)


On était impatient de cette Résurrection : à Saint-Denis, une splendide Troisième Symphonie avait montré les affinités de Mikko Franck avec l’univers de Mahler (voir ici). Dira-t-on que la Deuxième l’a un peu moins inspiré ? Quoi qu’il en soit, il nous a offert un magnifique concert, dont la date, veille de 11 novembre, trois jours avant le 13, n’était sans doute pas choisie au hasard.


Le Totenfeier initial éblouit par la maîtrise de la direction, qui pousse d’emblée le Ph]]>...
Fri, 10 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12721
<![CDATA[Paris - L’Ensemble intercontemporain]]>
E. Nielsen


Le programme a de quoi allécher puisqu’il y est question d’un « spectralisme alternatif » flirtant avec la micro-tonalité, d’une œuvre-manifeste d’une heure et quarante-cinq minutes où les lumières s’éteignent et se rallument afin de bousculer nos habitudes d’écoute... à défaut de conjurer les démons du passé et le cours de l’histoire : créé en 2000 peu de temps après l’arrivée au pouvoir de l’extrême-droite en Autriche, In Vain («En vain») de Georg Friedrich Haas (né en 1953) nous montre le compositeur en grand saucier des timbres, soucieux de synthétiser plusieurs influences.


Epinglons l’uti]]>...
Fri, 10 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12719
<![CDATA[Paris - Faust]]>
(© Didier Pépin)


Déjà présentée en juin dernier à Avignon, la production imaginée par Nadine Duffaut fait halte pour deux représentations à Massy, avec un plateau vocal entièrement renouvelé parmi les rôles principaux – hormis l’excellent Méphistophélès de Jérôme Varnier, toujours présent pour cette reprise. Pour sa rentrée lyrique, Massy réussit le tour de force de réunir la fine fleur du chant français d’aujourd’hui, tout en apportant un soin particulier aux moindres seconds rôles, tous distribués idéalement. On pense ainsi à l’irrésistible Dame Marthe de Jeanne-Marie Lévy dont les intonations fantasques provoquent l’hilarité dans]]>...
Fri, 10 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12717
<![CDATA[Paris - L’Orchestre national de France]]>
N. Järvi (© Simon van Boxtel)


Un an après sa précédente venue à l’Auditorium de la Maison de la radio à la tête de l’Orchestre national de France, Neeme Järvi revient à Paris avec la même formation, toujours pour rendre hommage à Chostakovitch. Après la célébrissime Septième Symphonie (1941), place cette fois à un concert plus original avec deux symphonies rarement à l’affiche, les Neuvième (1945) et Douzième (1961). On reconnaît là l’insatiable curiosité du chef estonien, un hyperactif toujours très présent sur scène comme dans les studios d’enregistrement – lui qui peut se targuer de posséder à son actif plus]]>...
Fri, 10 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12716
<![CDATA[Lausanne - Nouvelle production d'Amahl de Menotti ]]>
(© Alan Humerose)


Opéra « de Noël » créé pour la télévision américaine en 1951, commande de la chaîne NBC à Gian Carlo Menotti, Amahl et les visiteurs du soir est une des partitions les plus jouées du compositeur. Aux Etats-Unis en tout cas, où l’ouvrage est régulièrement diffusé à la radio et à la télévision pendant les fêtes de fin d’année. En Europe par contre, c’est une rareté. Il faut donc savoir gré à l’Opéra de Lausanne d’avoir mis l’œuvre au programme, dans sa version française, dans le cadre de sa production annuelle pour le jeune public. D’une durée de 50 minutes à peine, l’ouvrage est mélodieux et dense musicalem]]>...
Wed, 08 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12720
<![CDATA[Paris - M. Franck dirige Madame Butterfly]]>
E. Jaho (© Fredil Berisha)


A l’exception du Goro de Carlo Bosi, chanté hier soir par Mikeldi Atxalandabaso, et des chœurs des Opéras d’Avignon, Toulon, et Nice, nous retrouvons au Théâtre des Champs-Elysées la même distribution qu’à Orange dans le cadre des Chorégies, opus 2016. Du coup, la soirée parisienne, débarrassée de la mise en scène orangeoise au japonisme de pacotille ravive la qualité des interprétations musicales, sans que l’œuvre perde de sa charge émotionnelle dans le contexte plus aseptisé d’une version de concert.


Avec E]]>...
Tue, 07 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12706
<![CDATA[Paris - Academy of Saint Martin in the Fields]]>
M. Perahia (© Alan Kerr)


La Philharmonie de Paris faisait salle comble hier soir avec un programme Beethoven et une affiche de très haut niveau.


La mise en bouche se fait avec la courte, mais au vocabulaire harmonique très riche, Romance pour violon n° 2. Tomo Keller, premier violon solo de l’Academy of Saint Martin in the Fields, est irréprochable. D’une grâce retenue dans l’exposition de la mélodie principale, il devient le virtuose passionné que commande la partie très ornementée du rondo et de ses variations.


Dans la Première Symphonie, on reste dans l’exercice viennoi]]>...
Mon, 06 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12703
<![CDATA[Zurich - Nouvelle production de Mahagonny]]>
(© T + T Fotografie - Tanja Dorendorf)


Dans la ville paradisiaque de Mahagonny, imaginée par Kurt Weill et Bertolt Brecht à la fin des années 1920, tout, absolument tout est permis, tous les excès sont tolérés, la quête du plaisir n’ayant apparemment aucune limite. A une seule condition : pouvoir payer. Le manque d’argent est ici le crime majeur. C’est ce qu’apprend à ses dépens le héros, condamné à mort pour n’avoir pas été en mesure de régler ses bouteilles de whisky. Et la ville de Mahagonny, construite en un tournemain en plein milieu du désert par trois pieds nickelés, sombre tout aussi rapidement dans le chaos et sera détrui]]>...
Sun, 05 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12725
<![CDATA[Beauvais - Finale du Concours Cziffra de Senlis]]>


Point fort du festival SenLiszt, la finale du Concours Cziffra, où s’affrontaient de jeunes musiciens de très haut niveau, fut l’occasion de découvrir de multiples talents dans un programme varié. Présidé par Isabelle Oehmichen, le jury, composé des pianistes Herbert du Plessis, Simon Ghraichy, Gérard-Marie Fallour, Gérard Bekerman, Eric Astoul, de la violoncelliste Olivia Gay et de la soprano lyrique Lina Castellanza, s’accordait pour un palmarès (presque) équitable.


La pianiste Maroussia Gentet, qui obtient le Premier Prix, fait preuve d’une maîtrise remarquable et d’une science des timbres peu commune dans le pièces contemporaines d’Unsuk C]]>...
Sat, 04 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12738
<![CDATA[Baden-Baden - L’Orchestre symphonique de Bâle]]>
(© Michael Gregonowits)


Daniel Hope commence à avoir ses habitudes au Festspielhaus de Baden-Baden, où l’on retrouve toujours avec plaisir ses manières policées, ainsi que son jeu violonistique qui ne l’est pas moins. Juste avant de prendre congé du public avec un bis (un Raga de Ravi Shankar en version « abrégée » , soit 2 minutes 30 au lieu de 3 heures !), il s’excuse d’avoir interprété auparavant de la musique anglaise, tentative d’exportation qu’il juge quelque peu « douteuse » en ce moment, à l’heure du Brexit. De l’art de briser la glace et de mettre le public dans sa poche... Mais quand cela émane d’un trè]]>...
Sat, 04 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12732
<![CDATA[Beauvais - Le festival SenLiszt]]>



Renaissance du festival SenLiszt après une période incertaine pour la Fondation Cziffra. A nouveau propriétaire de la Chapelle Saint-Frambourg à Senlis, la Fondation, grâce à de généreux mécènes, notamment l’homme d’affaires Henry Hermand, peut envisager l’avenir avec plus de sérénité. Un nouveau bureau, présidé par Isabelle Cziffra, petite-fille du grand pianiste, Raymond Winling, secrétaire général et trésorier, Gérard Bekerman, vice-président, et la pianiste Isabelle Oehmichen, directrice artistique, travaille désormais aux destinées de cet inestimable lieu.


3 novembre
Wolfgang Amadeus Mozart : Divertimento n° 1 en ré majeur]]>...
Fri, 03 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12744
<![CDATA[Baden-Baden - R. Jacobs dirige Léonore]]>
(© Andrea Kremper)


Une rareté, la Léonore de Beethoven, créée sans aucun succès au Theater an der Wien en 1805 ? Oui et non. Si effectivement la plupart du temps le Fidelio définitif prévaut, les curieux ont depuis longtemps accès au moins à deux versions discographiques de Léonore, dirigées par Herbert Blomstedt et John Eliot Gardiner. Comme le souligne René Jacobs, l’intérêt de cette première mouture et d’y découvrir tout ce que Beethoven a coupé dans l’ouvrage pour l’adapter ensuite à un temps dramatique différent, plus cursif et somme toute plus « moderne ».


Léonore reste dans]]>...
Fri, 03 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12702
<![CDATA[Geneva - Fantasio d’Offenbach ]]>
(© GTG / Carole Parodi)


La production de Fantasio d’Offenbach signée Thomas Jolly - qui a fait les beaux soirs du Châtelet en février - vient de débarquer à Genève. On ne peut que se réjouir qu’une telle rareté soit amenée à voyager, puisque Rouen, Montpellier et Zagreb sont aussi coproducteurs. Si, à sa création, le spectacle a suscité une impression mitigée dans ces colonnes, il semblerait qu’en Suisse il se soit bonifié, à en croire les applaudissements chaleureux qui ont accueilli tous les artistes à la fin de la soirée. Ce Fantasio est en effet un pur ]]>...
Fri, 03 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12701
<![CDATA[Paris - La Ronde de Boesmans]]>
J. Ireland, M. Kwaniskowski (© Studio J’Adore Ce Que Vous Faites!)


En février 2009, l’Amphi Bastille avait une première fois programmé La Ronde, une des plus grandes réussites de Philippe Boesmans, avec l’Opera Studio Nederland, équivalent de l’Atelier lyrique hier, de l’Académie aujourd’hui. On entendait déjà l’arrangement de Fabrizio Cassol, que Jean Deroyer dirige maintenant avec une grande clarté, faisant passer, comme le compositeur, l’ombre de Berg ou la tradition de l’opéra. Sa direction manque seulement de tension, élément si fondamental pour ce]]>...
Thu, 02 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12714