ConcertToNet.com The Classical Music Network (Français) Tue, 20 Feb 2018 22:33:49 +0100 http://www.concertonet.com/ http://www.concertonet.com/images/concertonet.jpg http://www.concertonet.com/ <![CDATA[Paris - L’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam]]>
S. Bychkov (© Chris Christodoulou)


Depuis l’ouverture de la Philharmonie de Paris, l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam est régulièrement de passage à Paris avec des chefs invités fidèles à cet ensemble hors du commun. Ce soir à Paris, c’était au tour de Semyon Bychkov dans un programme associant Max Bruch à Dimitri Chostakovitch.


Le Concerto pour deux pianos de Bruch est une rareté au concert comme au disque, même si Semyon Bychkov l’a déjà gravé avec l’Orchestre Philharmonia dans les années 1990. Cette œuvre, composée et créée en 1912, fut redécouverte par hasard en 1971 avant d]]>...
Mon, 19 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12928
<![CDATA[Paris - L’Ensemble intercontemporain]]>
(© Ensemble intercontemporain)


«C’est du toc. Il y a de tout dans cette partition», déclara Boris de Schloezer à la création du Concerto per il Marigny (1956) sous la direction de Rudolf Albert avec le concours d’Yvonne Loriod. N’importe, Henze «l’outsider» – pour reprendre le titre du documentaire que lui a consacré Barrie Gavin (2001) – en verra d’autres... La mort prématurée de l’ami Michael Vyner (directeur du London Sinfonietta) en 1989 incita l’auteur fêté des Bassarides à retravailler cette pièce pour piano et sept instruments dans l’Introitus de ce qui deviendra son Requiem, sous-t]]>...
Sun, 18 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12925
<![CDATA[Vienna - L’Orchestre philharmonique de Vienne]]>
G. Dudamel (© Nohely Oliveros)


A 37 ans, Gustavo Dudamel fait preuve d’une maturité absolument étonnante: on a rarement entendu le Philharmonique de Vienne sonner de manière aussi impeccable et disciplinée. Mais justement, n’est-il pas trop tôt pour laisser les flammes de la jeunesse au vestiaire? Les embrasements rythmiques de l’ex-jeune prodige se retrouvent désormais dans un sens inoxydable de la pulsation qui parvient à lier les groupes thématiques les plus hétérogènes, et procure aux musiciens un confort d’exécution audible.


Ainsi, la Deuxième Symphonie d’Ives – un peu hétéroclite et loin d’être ]]>...
Sat, 17 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12927
<![CDATA[Paris - Le festival Présences (3)]]>
T. Escaich (© Sébastien Erome)


On se souvient que Mikko Franck avait dirigé avec dilection La Nuit étoilée du même Henri Dutilleux (1916-2013) lors du concert d’ouverture du festival Présences 2016. Place maintenant au plus secret Mystère de l’instant (1989), dont l’instrumentation dénote une oreille hors du commun: vingt-quatre cordes, cymbalum et percussion s’y livrent à des jeux de timbres d’un raffinement extrême. La direction favorise la fluidité des enchaînements et la transparence des textures. C’est de nouveau la métaphore picturale qui]]>...
Sun, 11 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12916
<![CDATA[Paris - Reprise d’Onéguine de Cranko]]>
M. Ould-Braham, M. Heymann
(© Julien Benhamou/Opéra national de Paris)



Reprise au Palais Garnier de la célèbre chorégraphie d’Onéguine réalisée en 1965 et revue en 1967 par le chorégraphe John Cranko pour le Ballet de Stuttgart, entrée en 2009 au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris (BOP) à l’occasion du départ à la retraite de Manuel Legris.


Le choix de l’entrée au répertoire de ce ballet avait été suggéré en 2009 par le danseur étoile Manuel Legris qui, partant à la retraite et allant présider aux destinées du Ballet de l’Opéra de Vienne, avait souhaité danser Onéguine, une ]]>...
Sat, 10 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12910
<![CDATA[Lausanne - G. Bisanti dirige La Somnambule]]>
(© Alan Humerose)


Le belcanto est un répertoire complexe et ardu, qui pose des exigences spécifiques aux chanteurs, que ce soit en termes de vocalises, de phrasé ou de souffle. Programmer certains ouvrages de Bellini, Donizetti ou Rossini peut relever du casse-tête pour les directeurs d’opéra, tant les voix rompues à ce répertoire sont peu nombreuses aujourd’hui. Il n’est donc guère étonnant que La Somnambule qui vient d’être présentée en version de concert à Lausanne n’a pas répondu à toutes les attentes. D’autant que, basée sur une intrigue des plus minces, la partition de Bellini ne vaut que pour les voix, ou presque. A]]>...
Fri, 09 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12913
<![CDATA[Paris - Le festival Présences (2)]]>
J.-F. Neuburger (© Carole Bellaiche)


La création mondiale qui manquait au concert d’ouverture, celui du vendredi nous l’offre avec le Concerto pour piano de Jean-Frédéric Neuburger (né en 1986), à la vérité moins concerto que symphonie concertante (dans l’esprit de la Quatrième Symphonie de Karol Szymanowski) tant la partie soliste vise plus à s’intégrer à la masse qu’à rivaliser avec elle. La récurrence de certains éléments (litanie aux cordes divisées, registre extrême aigu) et modes de jeu (piano éjaculant ses nuages de sons d’une fébrilité constante, séquence ad libitum) n’empêche pas les doublures qui tran]]>...
Fri, 09 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12909
<![CDATA[Lyon - Journal d’un disparu de Janácek]]>
(© Jan Versweyveld)


En 1917, Leos Janácek commençait à sortir de son anonymat provincial: son opéra Jenůfa venait d’être joué à Prague, douze ans après sa création confidentielle à Brno. Il avait soixante-trois ans. L’année précédente, un quotidien local avait publié d’étranges poèmes en dialecte valaque, laissés par un jeune homme qui avait mystérieusement quitté son village. Après enquête et vaines recherches, la police avait trouvé l’explication de cette disparition dans les petits textes qu’on avait d’abord pris pour des copies de chansons populaires.


Un ténor, une mezzo, un pianiste et un ch]]>...
Thu, 08 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12908
<![CDATA[Geneva - Récital d’A. Schiff]]>
A. Schiff (© Jennifer Taylor)


Il existe une certaine tradition, disons hambourgeoise ou allemande, qui demande à ce que les œuvres pour piano de Brahms soient jouées en insistant sur leur densité comme s’il avait voulu orchestrer son écriture pianistique. Comme nous l’a rappelé Sir András Schiff dans l’entretien qu’il nous accordé, les instruments de l’époque étaient différents que ceux d’aujourd’hui. Et c’est naturellement, que Schiff, grand patricien de Bach, nous présente ici un Brahms tout en nuances et soucieux du phrasé nous rappelant à que point le compos]]>...
Wed, 07 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12907
<![CDATA[Paris - Reprise de Dialogues des carmélites]]>
(© Vincent Pontet)


Reprise d’une production déjà légendaire dans l’histoire récente du Théâtre des Champs-Elysées des Dialogues des Carmélites mis en scène par Olivier Py avec un nouvel orchestre et une distribution renouvelée.


En décembre 2013, le metteur en scène, directeur du festival d’Avignon, avait essuyé plusieurs mauvais accueils de ses productions lyriques à l’Opéra de Paris, notamment pour un Alceste inutilement compliqué et]]>...
Wed, 07 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12902
<![CDATA[Paris - Le festival Présences (1)]]>


«Le plus difficile, une fois parvenu à un certain moment de la vie de compositeur, est de trouver les moyens de se renouveler sans se renier ni se répéter», confie dans le programme la figure de proue du festival Présences 2018. A 52 ans, Thiery Escaich est un musicien (membre de l’Académie des Beaux-Arts) particulièrement fêté mais lucide, dont le simple nom suffit à museler les querelles de chapelle qui clivent le milieu de la musique contemporaine. La programmation éclectique de cette nouvelle édition en offrira d’ailleurs un large spectre.


Le sentiment d’entrer comme par effraction dans le laboratoire secret du créateur, avec la fumée]]>...
Tue, 06 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12903
<![CDATA[Paris - accentus et l’Orchestre Gulbenkian]]>
T. Hampson (© Jiyang Chen)


La vedette de ce concert, donné sans entracte, fut incontestablement Thomas Hampson. Programmé dans sept des dix Chants bibliques de Dvorák, puis dans Un requiem allemand de Brahms, chanté par cœur, il est apparu avec toutes les qualités qu’on lui connaît: beauté du timbre, intelligibilité du texte, y compris en tchèque, puissance et projection, le tout au service d’une lecture intense et émouvante, mieux d’une vraie interprétation. Ce fut particulièrement le cas lors de ses deux interventions dans le Requiem allemand, où son sens du dire sert au mieux le poignant texte. On aurait ai]]>...
Mon, 05 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12899
<![CDATA[Geneva - S. Yoncheva chante Verdi]]>
(© GTG - Magali Dougados)


Sonya Yoncheva vient d’entamer à Genève une tournée de concerts destinée à promouvoir son nouveau disque, entièrement consacré à Giuseppe Verdi. La soprano bulgare était très attendue, car c’est ici qu’elle est venue se perfectionner lorsqu’elle était encore étudiante, dans la classe de Danielle Borst. A la même époque, de 2003 à 2008, elle a aussi fait partie du chœur du Grand Théâtre. De deux choses l’une : soit ses talents vocaux n’avaient (encore) rien d’exceptionnel, soit la direction du Grand Théâtre de l’époque ne devait pas entendre grand-chose aux voix, dans tous les sens du verbe « entendre » ;]]>...
Sun, 04 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12897
<![CDATA[Bruxelles - Récital de J.-G. Queyras et A. Tharaud]]>
J.-G. Queyras, A. Tharaud (© Marco Borggreve)


Cette saison, Bozar consacre un portrait à Jean-Guihen Queyras qui partagera l’affiche avec Emmanuel Pahud et Eric Le Sage, le 15 mai, et avec le Belgian National Orchestra, dirigé par Hugh Wolff, l’actuel directeur musical, le 8 et le 10 juin. Pour l’heure, le violoncelliste se produit ce samedi Salle Henry Le Bœuf avec Alexandre Tharaud, un de ses plus fidèles partenaires de musique de chambre. L’acoustique donne l’impression que le son se dilue et que la dynamique se tasse, malgré la rigueur rythmique des interprétations. Il faut donc tendre l’oreille et se c]]>...
Sat, 03 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12894
<![CDATA[Gstaad - Les Sommets musicaux]]>
(© Miguel Bueno)


La dix-huitième édition des Sommets musicaux de Gstaad s’est déroulée du 26 janvier au 3 février 2018. Cette année, le cadre a été encore plus majestueux et féérique qu’à l’accoutumée, grâce à la neige abondante qui a recouvert la célèbre station suisse, lui donnant un cachet tout particulier, intime et apaisant. Le violoncelle a été à l’honneur de la manifestation, placée sous le mentorat de Daniel Müller-Schott, archet réputé, qui a donné le concert d’ouverture. Une semaine durant, les Sommets musicaux permettent à la fois de découvrir de jeunes musiciens talentueux et d’entendre des artistes confirmés. L’après]]>...
Sat, 03 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12892
<![CDATA[Paris - Reprise de La Traviata]]>
M. Rebeka, V. Bilyy (© Emilie Brouchon/Opéra national de Paris)


Le chœur figé... les Bohémiennes et les matadors travestis... Annina sortie tout droit de l’Olympia de Manet... voici encore La Traviata mise en scène par Benoît Jacquot, sur laquelle on ne reviendra guère (voir par ailleurs ici). Elle ne séduit pas plus aujourd’hui qu’hier, avec une direction d’acteurs finalement bien pauvre, qui manque singulièrement de tension. Werther l’avait beaucoup plus inspiré..]]>...
Fri, 02 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12912
<![CDATA[Antwerp - Pelléas et Mélisande]]>
(© Rahi Rezvani)


A l’Opéra des Flandres, la saison se poursuit avec Pelléas et Mélisande (1902) de Debussy, mort il y a cent ans. Grâce à une heureuse conjonction de talents, cette nouvelle production rachète le piètre Falstaff monté fin de l’année passée à Anvers et repris le mois dernier à Gand.


Collaborant ensemble depuis dix-huit ans, Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet signent une mise en scène fortement symbolique. Sombre et épuré, intemporel et insituable, le décor formé de cercles suggère quelque for]]>...
Fri, 02 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12900
<![CDATA[Baden-Baden - D. Damrau et J. Kaufmann]]>
(© manolo press/Michael Bode)


Confidentielle voire élitaire, la musique de Hugo Wolf ? Pourtant ce soir le Festspielhaus de Baden-Baden affiche quasiment complet, jusqu’à ses plus lointains fauteuils. Et ce n’est là que le premier concert d’une tournée européenne qui s’apprête à remplir des salles d’une taille non moins respectable : Munich, Berlin, Hambourg, Paris, Londres... En trois semaines Jonas Kaufmann, Diana Damrau et Helmut Deutsch vont donc diffuser la musique de Hugo Wolf auprès d’un public dix fois plus nombreux que celui touché par tous les récitals de chant consacrés à ce compositeur en dix ans. Une dém]]>...
Fri, 02 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12887
<![CDATA[Lille - Le Roi Carotte]]>
(© Simon Gosselin)


L’Opéra de Lille monte à son tour cette production du Roi Carotte (1872) créée à Lyon en décembre 2015. Cet opéra-bouffe sur un livret de Victorien Sardou nécessita à l’époque de considérables moyens, compte tenu de sa longueur et de ses nombreux personnages et changements de décor, ce qui explique sa rareté sur scène. Il s’agit pourtant d’un Offenbach de premier ordre, malgré l’absurdité de cette histoire loufoque : un prince, Fridolin, qui se prépare à s’unir avec Cunégonde, se voit ravir sa place par une carotte géan]]>...
Thu, 01 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12915
<![CDATA[Geneva - Nouvelle production de Faust]]>
(© GTG - Magali Dougados)


Dans les pays germanophones, le Faust de Goethe est considéré comme le chef-d’œuvre artistique absolu. C’est ce qui explique pourquoi, il n’y a pas encore si longtemps, les théâtres lyriques qui programmaient l’opéra de Gounod affichaient Marguerite. En effet, qu’un autre ouvrage puisse porter le même nom que le drame de Goethe s’apparentait à un sacrilège. La nouvelle production de Faust étrennée à l’Opéra des Nations de Genève pourrait, elle aussi, s’intituler Marguerite, mais pour une tout autre raison : elle permet de découvrir, dans le rôle de la femme séduite puis abando]]>...
Thu, 01 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12901
<![CDATA[Vienna - I. Golan, J. Jansen et M. Maisky]]>
M. Maisky (© Hideki Shiozawa)


La bande à Maisky réapparait au Konzerthaus, histoire de célébrer le soixante-dixième anniversaire d’un violoncelliste sur lequel le temps semble ne pas laisser d’empreinte. Toujours la même dégaine, la même garde-robe, et son style expressément passionné. Un Maisky par ailleurs relativement discret, lui qu’on a accusé à l’occasion de jouer trop fort, face à des interprètes qui n’hésitent pas non plus à pousser le potentiomètre interprétatif. Chacun son style d’ailleurs: Mischa Maisky dont l’archet suit l’inspiration du moment, sans préméditation aucune; Janine Jansen, au timbre de velours, qui mainti]]>...
Thu, 01 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12891
<![CDATA[Paris - Carmen(s) de Montalvo]]>
(© Patrick Berger)


Pour la troisième fois, le chorégraphe français José Montalvo puise aux sources de ses origines espagnoles pour créer un spectacle plein d’énergie.


Après Don Quichotte du Trocadéro puis Y Olé!, c’est Carmen, le mythe espagnol par son histoire mais universel par sa portée, qu’exploite Montalvo, fils d’émigrés espagnols de l’époque franquiste revendiquant des origines andalouse et catalane. Carmen, qui, ne l’oublions pas, est une invention française, est une mine d’or pour un chorégraphe. Tous les thèmes actuels y sont présents ou en germe: le féminisme, le métissage, l’exil, l]]>...
Thu, 01 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12890
<![CDATA[Paris - L’ensemble Pygmalion]]>
R. Pichon, S. Devieilhe (© Josep Molina/Erato)


Les concerts du cycle «Bach en sept paroles» de Raphaël Pichon et l’Ensemble Pygmalion se suivent et ne se ressemblent pas.


Ce qui est admirable au-delà de la musique dans cette série de sept concerts organisés autour de cantates de Bach est que d’un concert à l’autre, l’atmosphère change subtilement. Certes, la thématique de chaque concert y est pour beaucoup, les changements de solistes aussi, mais de petites nuances dans la spatialisation des participants, la modulation de la salle, les éclairages, et d’infimes détails font la différence.


...
Tue, 30 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12905
<![CDATA[Paris - Le Collegium Vocale de Gand]]>
A. Potter (© Annelies van der Vegt)


Sorte de rituel du mois de janvier: on va écouter Philippe Herreweghe dans Bach en l’église Saint-Roch! Car, depuis de nombreuses années, les productions Philippe Maillard permettent au chef flamand de diriger des cantates (voir en 2005, 2007, mai 2008, novembre 2008 et ...
Tue, 30 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12885
<![CDATA[Geneva - Le Geneva Camerata]]>
T. Enhco (© Maxime de Bollivier)


Créé en 2013, l’ensemble à géométrie variable de David Greilsammer continue ses aventures et explorations. L’originalité de cet ensemble est d’être constitué d’instrumentistes capables de pouvoir aussi bien jouer le répertoire baroque avec des instruments et pratiques d’époque que de s’attaquer aux créations contemporaines. Au fil des saisons et peut-être porté par des premiers succès, les risques artistiques ont payé et ont permis de fidéliser le public et faire venir des artistes de talent et de renom. Mais cet exercice a des limites. Les répertoires explorés se sont étendus et cette soirée devra]]>... Tue, 30 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=12878